Récit érotique : Ma petite salope - 2


Lue : 4440 fois
Histoire ajoutée le 21/06/2017 par Theosphile
Histoire coquine :

Ma petite salope

Léa :
Je n'ai pas passé une superbe nuit, avec l'autre pervers qui peut débarquer d'un moment à l'autre... Bon qu'est-ce-qu'il va me demander ? Au pire, je lui fais une petite gâterie et on n'en parle plus... rien que d'y penser... ça me donne envie de vomir, c'est dégueulasse ! Bon allez, à la douche !

Paul :
Allons rendre visite à ma petite salope préférée. Hummm, elle est sous la douche impeccable, elle sentira la rose ! Allons voir en attendant sa garde-robe. Des habits traditionnels, pantalon, jeans, quelques petits shorts, mais assez échancré à mon goût, deux petites jupes, c'est tout ! Au niveau des sous-vêtements, elle a surtout du standard, de la petite culotte en coton ! Ouais, ce n'est pas glamour ! Quelque string... mouais, on va changer tout ça !

Léa :
Ah, ça fait du bien une douche, je suis plus détendue... Vu l'heure matinale, je pense qu'il viendra dans l’après-midi. C'est quoi ce bruit ? On dirait qu'il y a quelqu'un dans ma chambre ?

L : qu'est-ce que tu fais là à fouiller dans ma lingerie ?
P : maître, on commence par bonjour Maître ! Je te rappelle que je fais ce qui me chante, il va falloir changer pas mal de chose ici...
L : oui, bon ok, Bonjour Maître !
P : tu as l'air de prendre cela à la rigolade... approche !
L : non mais, je ne suis pas ta chose !
P : dépêches-toi...

Léa :
Mais il est complètement taré celui-la. Aie, mais tu me fais mal...

Paul :
Bon, puisqu'elle ne veut pas écouter, on va commencer par une bonne petite fessée, histoire de bien lui indiquer qui est le Maître !

P : vient sur mes genoux, puisque tu n'écoutes pas, tu seras puni. Aujourd'hui, tu recevras une fessée !
L : quoi, mais non, je veux pas ! Maître s'il te plaît, non...

Paul :
Ah, comme elle sent bon, je vais commencer à la fesser sur sa serviette, puis je l'enverrais pour voir ses fesses, son joli petit cul...

Léa :
Ah, mais il me fait mal ce con...

P : apprécie ce moment, tu vas aimer que je te donne des fessés, tu vas même en réclamer au fur et à mesure de ton apprentissage

Léa :
Il ne rigolait pas alors, je suis bien sa petite soumise... Bon, je vais le laisser faire pour que cela dure le moins longtemps, et puis il y a la serviette, ça atténue !

Paul :
C'est le moment de lui enlever sa serviette, à la petite salope... Oh, quel joli petit cul... il ne demande qu'à être plugé... mes mains rebondissent sur ses fesses, qui commencent à rougir...

Léa :
Sans la serviette, sa fait mal... le pire dans tout ça, c'est que ça m'excite d'être aux prises d'un gars qui peut faire ce qu'il veut de moi... non, ne prend pas de plaisir Léa, ça lui plairait trop !

Paul :
Oh la petite salope, elle pousse des petits cris, comme si elle apprécie, je suis certain qu'elle est toute mouillée... un petit quart d'heure encore, que ces fesses soient bien rouges...

P : Bon on arrête là, mets toit à quatre patte et montre moi ta chatte et ton cul...

Léa :
Comme c'est humiliant de se mettre à quatre pattes, et de monter son anatomie la plus privée... il me caresse doucement les fesses, malgré la douleur, ça fait du bien, mon anus... il arrive au niveau de mon sexe, qui est trempé de cyprine...

Paul :
Comme elle est belle, elle a la peau laiteuse, des taches de rousseur sur le corps, il y en a sur ses fesses, et comme sa peau et douce... Oh la petite salope, sa chatte est complètement mouillée...

Léa :
Il me caresse mon sexe, oh... comme c'est excitant...

P : Pour t'habituer à ta position de soumise, je vais t'énoncer quelques règles. Il n'y a que moi qui t'autorise à prendre ton plaisir. Tu obéis à tout ce que je te dis, même si cela te dégoûte. Tu fais tout ce que je te demande, même si tu es totalement gêné...
L : Oui mon Maître, je ferais ce que tu veux...

Léa :
Mais qu'est-ce-qu'il m'arrive, ne prends pas de plaisir... mais c'est trop tentant, je suis complètement sous son charme, avec sa voix grave, il me fait tout ce que je veux...

P : Tu me prends un rendez-vous chez une esthéticienne, je veux que tu m'épiles ta chatte et ton anus. Je veux voir tes lèvres, ton sexe, là je ne vois qu'une forêt vierge de poil roux... Je reviendrais vers 15h00. Soit prête à me recevoir !
L : Oui Maître...

Après, quelques heures, Paul revient la voir...

Léa :
Il est là, à 15h00 comme il avait dit. Je me mets comment, je ne sais pas, je vais me mettre à quatre pattes comme tout à l'heure...

Paul :
Elle est à quatre pattes la petite salope, et elle a fait ce que je lui ai demandé. C'est une bonne petite soumise ça !

P : C'est très bien, tu m'as écouté, tu ne seras donc pas puni. Quoi qu'il arrive, je ne veux pas que tu prennes du plaisir ! Est-ce que c'est compris ?
L : Oui Maître...

Léa :
Il me caresse de nouveau mes fesses, mon ventre, mes seins, aie... il vient de me pincer un téton... c'est douloureux sur le coup, mais avec ses caresses ensuite c'est trop bon... Il arrive entre mes fesses, me caresses mon anus, je ne savais pas que cela pouvait être aussi bon... je ne dois pas prendre de plaisir, mon Maître me l'interdit...

Paul :
Elle est vraiment canon cette petite salope, j'adore ces petits seins, ils ont des taches de rousseur, ce qui les rendent très sexy... Ah, je n'ai qu'une seule envie, c'est de la prendre directe, mais non... je vais la faire patienter... son petit anus est tout lisse, une bonne petite rondelle à bouffer ça...

Léa :
Mais qu'est-ce qu'il fait, je sens sa langue sur mon anus, mais c'est dégueulasse... mais tellement bon... ah... ne t'arrêtes surtout pas !

Paul :
Quel délicat parfum, il est excellent son petit trou du cul, goûtons à sa chatte maintenant...

Léa :
Il me glisse lentement ses doigts dans mon sexe totalement gonflé par l'excitation... Ah comme c'est bon, je sens que je vais bientôt jouir tellement que je suis excité...

Paul :
Humm elle est toute douce sa chatte, on dirait qu'elle n'a jamais été utilisé... En me léchant les doigts, je me rends compte que son parfum me rend complètement accros à elle ! Un vrai goût de miel... délicieux ! Tiens et si le lui fait goûté !

P : Tiens lèche, goutte ta cyprine

Léa :
Il me fourre ses doigts dans ma bouche, ça a un goût bizarre, mais pas mauvais, je m'attendais à pire

Paul :
Elle aime sa la petite salope, elle me lèche bien les doigts... Je vais continuer à la caresser son petit anus et sa chatte...

Léa :
Mais non, tu n'a pas à mettre ton doigt-là... Non, pas dans mon anus... non... mais comme c'est excitant, il l'enfonce de plus en plus, et me caresse en même temps... Ahhhhhh...

P : Je ne veut pas t'entendre !

Léa :
Ah comme c'est bon, ne t'arrête pas, prends-moi, ah... prends-moi comme une chienne, donne-moi ta queue... je suis ta petite pute... Ahhhhh...

P : Tu ne m'a pas écouté, tu seras donc puni de nouveau, viens prendre ta fessée...

Léa :
Je me mets docilement sur ses genoux, il commence à me taper mes fesses, et j'aime ça ! Oui, continue, c'est bon... Ah chaque coup, je prends plus de plaisir...

Paul :
Mais c'est qu'elle aime ça en plus, je suis tombé sur une vraie petite salope !

P : Bien, maintenant, tu vas te mettre ce que l'on appelle un plug anal. Tu le porteras pour dormir, et quand je te le dirais. Tu le lèches bien avant, et tu te l'enfonce délicatement dans l'anus. ça te fera sûrement mal les premières fois, mais après tu seras tellement habitué, que tu ne pourras-t'en passer !

Léa :
C'est quoi ce truc... Il est tout en ferraille, très lisse avec un rubis au bout... Bon allez, lances toi Léa... Ohhh, ça a du mal à rentrer... ça fait mal... Voilà, il est en place... ça me fait une sensation bizarre mais agréable...

P : Bien, je t'ai parlé des punitions, mais lorsque tu es sage, tu as le droit à une récompense. Approche toi, et suce-moi...

Léa :
Je m'approche doucement, il ouvre son pantalon, et là il sort son sexe, énorme, je ne sais pas comment je vais bien pouvoir le mettre dans ma bouche... Je m'approche délicatement de son sexe, il a une odeur de pisse, et une autre que je ne connais pas, c'est dégueulasse, mais je dois faire plaisir à mon Maître... Je commence par lui lécher son gland, ce n'est pas aussi mauvais que je pensais...

Paul :
Quoi, elle lèche que mon gland... Ouvre la bouche salope, et prends-la entièrement dans ta bouche !

Léa :
Ah, il me l'a enfilé directement dans ma bouche, ça me fait un peu mal à la mâchoire... il enfonce sa bite au plus profond de ma bouche, je vais étouffer...

P : Voilà, c'est comme cela que l'on suce une bite, prends-la bien profonde dans ta bouche, interdiction de t'étouffer...

Léa :
J'ai envie de vomir... c'est horrible, j'ai les yeux qui pleurent tellement que c'est fort... tient le choc Léa...

Paul :
Oh, mais elle résiste bien la petite salope, hein, tiens prend sa dans ta bouche, lèche-moi bien... et en même temps, lèche mes couilles...

Léa :
Il me dirige la tête sur ses couilles, ah elles sont poilues, c'est dégueulasse... Il me force à aller encore plus bas...

P : Voilà, lèche-moi bien les couilles petites salopes, et profite en pour me nettoyer l'anus

Léa :
C'est bizarre comme goût, mais pas si mauvais que cela... Mais où es-tu rendu Léa ! Tu lèches goulûment le cul d'un gars... Tu es devenu une vraie salope, ce n'est pas possible ? Et en plus, tu aimes ça ?

P : Tu aimes ça hein ? léchez le cul des mecs, tu es une petite salope hein ? Dis-le-moi !
L : Oui Maître, je suis votre petite salope soumise...

Paul :
Oh la chienne, qu'est-ce-que c'est bon de se faire lécher l'anus... Oh, je sens que je vais éjaculer...

Léa :
Il me remet sa bite dans ma bouche endolorie, et recommence avec ses vas et viens, jusqu'au fond de ma glotte... Sa bite devient de plus en plus dure, il éjacule dans ma bouche le salaud... c'est salé, je vais vomir...

P : Ahhhhh comme c'est bon de remplir de foutre la bouche d'une petite salope... je veux que tu avales tout le sperme, et que tu nettoies ma bite ! Je veux plus voir une goutte de sperme, régale-toi ma petite chienne !

Léa :
Ce n'est pas si mauvais que cela en fait, je commence à tout avaler, puis à lécher consciencieusement sa longue tige, ses couilles et son anus, pour récupérer tout son sperme... Il y en a quelques gouttes par terrer, que je lèche aussi...

Paul :
Ah comme elle s'y prend bien la petite pute, ahhhh, vas-y, lèche-moi bien... Et en plus, elle va même récupérez le sperme qui est tombé sur le sol...

P : C'est bien ma petite chienne, tu gardes ton plus anal jusqu'à demain... Je t'ai apporté une tenue pour demain... passe une bonne nuit ma belle...
L : Oui mon Maître

Léa :
C'est enfin fini... ce pervers est enfin partie... et maintenant que je suis complètement excité, avec ce truc dans mon anus, qui va me baiser... j'ai trop envie de me faire défoncer, de me faire caresser, mais mon Maître ne veut pas... Une douche et au lit...

À suivre.

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits SM