Récit érotique : Et pour mes 21 ans, le goût fut différent


Lue : 1450 fois
Histoire ajoutée le 20/08/2019 par Indecise
Histoire coquine :

Si vous avez lu mon précédent récit (un anniversaire plutôt gourmand), vous me connaissez déjà un peu ainsi que mon penchant pour les plaisirs buccaux.

Je ne m’étais pas décrite, mais je suis châtain clair cheveux mi-longs, 1m70, fine, yeux verts. Plutôt jolie (du moins d’après les autres bien sur).
Comme précédemment, je vais décrire les choses comme si elles venaient de se passer pour que cela soit plus simple.
Donc pour mes 21 ans, je me doutais bien qu'il se passerait à nouveau quelque chose.
Effectivement, je n’ai pas été déçue (en plus d’être très surprise)...
En début de soirée, j'avais reçu "l'ordre" de m'habiller un peu sexy mais pas trop.
Merveilleux repas dans un beau restaurant, un peu alcoolisé et petit bijou (une jolie bague discrète, il sait que j'adore ça).
En sortant du restaurant, je remarque que nous ne prenons pas le chemin de la maison.
Quand j'ai compris l'endroit ou nous allions (le dernier cinéma pornographique de la ville (il a fermé depuis par ailleurs) j'étais à la fois intriguée et un peu apeurée, même si j'ai une totale confiance en mon mari.
Nous entrons et prenons nos tickets (je n'ose même pas regarder le caissier, ce qui fait sourire mon mari).
J'ai l'impression qu’il n'y a qu'une salle et elle semble passer le même film en boucle (une seule affiche devant le cinéma).
Je ne savais pas ou m'asseoir mais mon conjoint me dit d'attendre quelques instants.
Une fois nos yeux habitués à la pénombre, nous voyons un peu mieux la salle.
Beaucoup d'hommes seuls éparpillés ici et là sauf au 3ème rang, proche de l'écran on dirait qu'il y a un couple.
Mon mari me prend par la main et nous voila partis. Je pensais qu'il n'oserait pas mais l'alcool jouant son rôle, nous nous installons à côté de ce couple inconnu, un seul siège nous séparant d'eux (l'homme, sa compagne, un siège vide, mon conjoins et moi) Lui semble avoir la quarantaine, brun, assez quelconque et elle blonde, 30 - 35 ans, carré mi-long, plutôt jolie.
Avec tout ça, j'avais oublié que c'était un cinéma X et je regarde enfin l'écran.
Là, on voyait une jeune femme brune assise sur des toilettes en train de faire une fellation en très gros plan sur écran géant !
J'étais partagée entre vouloir partir mais je sentais aussi mon excitation grandir.
Au bout de quelques minutes, mon mari me fait signe de regarder à sa gauche et je vois que la femme blonde est penchée sur l'homme. Je ne vois pas ce qu'elle est en train de faire mais je me doute que c'est comme à l'écran.
Là, j'ai compris qu'on avait franchit un cap et surtout mon excitation avait pris le pas sur mon envie de partir.
Excitée, je regarde régulièrement la femme à côté et sans même m’en rendre compte, je commence à caresser doucement le sexe de mon mari par dessus son jean.
En fait il était déjà en érection et me sourit.
A un moment, la femme à côté se redresse et nous regarde en souriant elle aussi. Comme je disais, elle est plutôt jolie, son regard sombre m'excite et me trouble. Je sais ce qu’elle vient de faire (je le vois sur ses lèvres), ce qui me stimule encore davantage.
Sans hésiter, je libère le sexe de mon mari.
Sa douceur est extrême (et je l’enfonce très vite jusqu'au fond de ma gorge.
J'adore le sentir complètement en moi que cela soit dans ma bouche ou d'une autre manière.
Au bout de quelques instants je vois que la blonde se caresse en me regardant faire et mon mari bien sur qui n'en perd pas une miette ! Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis mise à fixer cette jeune femme tout en suçant lentement le sexe de mon homme. Entre mes cuisses, cela devient intenable...
Ce qui devait arriver arriva, je sens le sperme chaud de mon conjoint gicler dans ma bouche gourmande.
La blonde qui n'a rien loupé à la scène et elle continue à se caresser. Je peux voir deux de ses doigts aller et venir entre ses cuisses.
Mon mari se penche vers elle pour lui parler.
Je la vois sourire et me regarder.
Je n'ai pas compris sur l'instant... Je ne sais pas ce qu’ils viennent de se dire
Je les regarde tout en continuant de sucer mon homme, tout doucement..
Elle glisse de son siège pour venir s'installer sur celui qui était vide, juste à côté de mon mari.
J'ai cru qu'elle voulait le sucer elle aussi mais pas du tout (pourtant j’ai eu peur qu’elle le fasse).
Il me chuchote à l'oreille : "tu ne vas pas t'arrêter en si bon chemin, elle aussi tu vas la faire jouir dans ta bouche" et avec sa main dans mes cheveux, il me fait comprendre que je dois me mettre à genoux dans l'allée, entre les sièges et surtout entre les cuisses de cette blonde troublante.
Enfin il allait pouvoir assouvir son fantasme si je décidais de jouer le jeu !
Me voir avec une autre femme.
J'étais à la fois perdue et prête à tout.
De toutes façons, à peine installée je sens les doigts de cette jeune femme caresser mes cheveux et se glisser dans ma bouche, caresser mes lèvres et ma langue.
Je ne peux plus faire marche arrière.
Je suis surexcitée...
Je commence à sucer les deux doigts qu’elle venait de s’enfoncer entre les cuisses et lentement, elle me rapproche de son sexe. Je n'avais jamais fait ça avec une femme jusque là, c'est véritablement l'inconnu pour moi.
Mon mari se penche vers moi pour me dire : "fais comme avec moi, donne lui un maximum de plaisir, ne pense qu'à ça, fais la jouir dans ta bouche".
Ce petit cochon m’avait dit exactement la même phrase il y a un an : Il faut que je m’applique pour faire jouir l’autre.
Forcément, c’est partit, et j’en ai envie.
Je sens la chaleur de ses cuisses sur mes joues et son sexe totalement épilé à quelques centimètres de mon visage… entre mes cuisses c’est devenu un lac…
J’ai fait comme mon mari fait pour moi car cela me rend folle. J'ai mordillé l'intérieur de ses cuisses puis j'ai continué lentement avec ma langue à la place des mordillements.
Je n'avais même pas effleuré son sexe qu'elle a plaqué mon visage sur son petite chatte plus qu'humide.
Je la fouille avec ma langue avant de commencer à lécher et aspirer doucement son clitoris. Son gout et son odeur m’enivrent.
Quelques secondes plus tard, je sens ses ongles s'enfoncer dans mes épaules et mon cou.
Son sexe est encore plus trempé (je pense quelle vient de jouir, mais ce n'est pas aussi évident à comprendre qu'avec un homme qui jouit dans votre bouche.)
J’en veux plus, je veux encore la sentir se débattre sur ce siège là ou beaucoup d’hommes ont du jouir eux aussi. S’abandonner encore dans ma bouche. Mon mari voulait voir ça depuis deux ans, je vais lui montrer.
En une dizaine de minutes (je crois), j'ai fais jouir à plusieurs reprise cette inconnue que je ne reverrai jamais. Je me concentrais sur son clitoris avec ma bouche alors que mes doigts l’exploraient dans plusieurs de ses orifices. Même ma langue s’y est aventurée, je ne me contrôlais plus.
Mon mari m'a brusquement "ramené" vers mon siège et une fois assise, il m'a embrassé goulument, il voulait lui aussi connaitre le gout de cette inconnue (comme toujours, il n’a rien loupé de la scène et vu comment je me suis servie ma langue)
Nous avons quitté le cinéma deux ou trois minutes plus tard, sans se parler durant le chemin du retour.
Une fois rentrés à la maison, nous avons fait l'amour de toutes les manières possibles jusqu'à l’épuisement.
Je dois avouer que je ne saurais jamais si mon mari avait "préparé" tout ça, toute cette situation mais une chose est certaine, j'ai adoré cet anniversaire bien particulier..
D’ailleurs il n’a pas attendu 1 an de plus pour organiser d’autres petites soirées.
Je l’aime, c’est comme ça .

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits En Groupe