Récit érotique : Mon amie Céline 2


Lue : 10381 fois
Histoire ajoutée le 10/06/2016 par laure60

Webcams coquines
Histoire coquine :

Episode 2/2

Je me prénomme Céline, je suis la seule fille de la famille et suite au remariage de ma mère avec leur père je vis avec trois garçons que je considère comme mes frères: Bertrand, Gilles et Denis dans la maison de nos parents.

Dans le précédent épisode j'ai fait l'amour avec Bertrand qui m'a dépucelée et avec qui j'ai connu ma première jouissance et ma première sodomie.

comme je fais l'amour bruyamment, Gilles s'est rendu compte de ce qui se passait et veut lui aussi profiter de mon corps, je ne suis pas en position de refuser.
Je parle à Bertrand du fait que son frère est au courant des relations que nous avons eus et qu'il veut profiter de la situation.
Il me répond qu'il ne voit pas de solution et que cela ne le dérange pas si je couche avec Gilles et qu'entre frères on peut partager.
Je suis dos au mur et la situation m'échappe.

Le soir je pénètre dans la chambre de Gilles qui m'attend assis à son bureau en lisant une revue.
.
J'obéis gênée par le fait de me montrer nue devant lui, il observe mon corps et me trouve bien faite, je m'allonge sur le lit. Il me rejoint après s'être dévêtu, son pénis de belles dimensions se dresse fièrement.
Je lui demande d'éteindre la lumière, il refuse et ne veut pas faire l'amour dans le noir.

Il passe un bras sous mon cou, m'embrasse, nos langues se mêlent dans de longs baisers.
Il caresse mon corps partout sans s'attarder sur un endroit précis pendant que j'en fais autant sur lui.
Ensuite il prend mes seins pour cible avec ses mains puis sa bouche, il triture les tétons avec ses doigts et les mordille avec ses dents pendant que je caresse sa queue et ses testicules.
La chaleur commence à envahir mon ventre.

Il se déplace et se place au dessus de moi, tête-bêche par rapport à moi.
Sa bouche est sur mon sexe. Il l'embrasse puis le lèche, ensuite sa langue s'insinue à l'intérieur et l'explore. En même temps un doigt s'enfonce dans mon anus et un autre masturbe mon clitoris.
Je lèche sa queue partout en commençant par le gland pour finir sur ses bourses puis je la prends dans ma bouche et lui fais une fellation en faisant pénétrer son membre jusqu'au fond de ma gorge.
Le plaisir monte en moi, je remue sans pouvoir contrôler mon corps, mes gémissements sont atténués car ma bouche est occupée.
Je suis au bord de la jouissance quand des soubresauts secouent sa verge qui envoie des jets de sperme au fond de ma gorge, j'avale sa semence et je lèche pour finir de la nettoyer et il conserve son érection.

Gilles se déplace, s'allonge sur moi. Sa queue pénètre mon intimité, il fait des mouvements de va-et-vient à grands coups de reins, j'essaie de bouger en rythme avec lui.
En même temps il caresse mes seins et torture les tétons.
Je mouille et un bruit de clapotis accompagne notre étreinte. Ses testicules tapent contre mes fesses. Je gémis de plus en plus fort, je ne contrôle plus les mouvements de mon corps et au bout d'un moment secouée par des spasmes je jouis pendant que des jets de cyprine sortent de ma chatte et arrosent son ventre.
Il continue à me défoncer pendant que le plaisir ne quitte pas mon ventre. Son sexe gonfle dans mon ventre et agité par des soubresauts envoie du sperme au fond de mon vagin.

Il bande toujours et reste planté dans ma chatte, il relève et plie mes jambes qui se retrouvent à hauteur de ma poitrine.
Il recommence à pilonner mon intimité insensible à mes gémissements et râles, je mouille de plus en plus, mes ongles s'incrustent dans la peau de son dos.
Notre accouplement dure un bon moment et je ne suis plus maître des mouvements désordonnés de mon corps à cause du plaisir qu'il me procure et prise de spasmes j'atteins deux fois l'orgasme avant qu'il n'éjacule dans mon intimité.

Il n'est pas décidé à en rester la et veux encore profiter de moi et de mon corps.
A genoux à côté de lui, mes fesses tournées vers sa tête, je réponds à sa demande en le masturbant énergiquement et quand sa queue redonne des signes de vie ma bouche remplace ma main et fais des aller-retour rapides sur son pénis. Son gland vient taper au fond de ma gorge et mes lèvres touchent son pubis quand sa verge pénètre au maximum dans ma bouche.
Pendant ce temps Gilles masturbe mon clitoris et doigte vigoureusement mon anus.
Le plaisir devient trop violent et je jouis stoppant brutalement la fellation que je lui fais.

Après avoir récupérée, accroupie au dessus de lui, les jambes de chaque côté de son corps, je m'empale sur son sexe et je commence à remuer pendant qu'il caresse mes seins et torture les tétons.
Je mouille beaucoup, mes gémissements s'amplifient et le plaisir m'emporte, j'ai un orgasme et je me couche sur lui.
Il me met à genoux et se place derrière moi, sa queue bute contre mon anus dont il a agrandi l'ouverture.
D'un coup de reins il s'enfonce dans mon cul et me sodomise pendant que je caresse ses cuisses et ses testicules.
En même temps il masturbe mon clitoris. Je râle car les sensations que je ressens sont intenses.
Il s'acharne longtemps à pilonner mon anus et à martyriser mon clitoris, la mouillure coule sur mes cuisses.
Je jouis deux fois l'obligeant à maintenir mon corps en position en passant un bras sous mon ventre.
Sa queue est agitée par des soubresauts et il éjacule dans mon cul.

Allongés côte à côte nous récupérons puis il me donne une claque sur une fesse et me dit:
>.
Je le suis.
.
>.
.
.
>.
Piégée, tout en les traitant tout les trois de salauds, je cède à sa demande et je vais préparer une petite valise d'habits, affaires de toilette et maquillage pour le lendemain matin.

Nous partons à 8 heures du matin, je monte dans la voiture de Denis habillée normalement à part des dessous sexy.
Avant d'arriver à destination il s'arrête dans un chemin de terre et je me change: jupe courte, chaussures à hauts talons assortis, chemisier blanc bien déboutonné pour que mes seins assez volumineux qui ont tendance à vouloir sortir du soutien-gorge soient mis en valeur.
Je me maquille soigneusement.
Denis est satisfait de ma tenue.

Arrivés à destination je le suis dans le bureau ou il a rendez-vous, il me présente comme sa collaboratrice à Florent son interlocuteur qui louche sur mon décolleté.
Assise assez loin du bureau, Florent à une superbe vue sur mes cuisses et mon entre-jambes, il ne se prive pas de regarder tout en discutant.
Arrive l'heure du déjeuner, Florent nous invite dans un charmant restaurant ou les plats sont excellents, je suis la cible de ses regards (il est captivé par mon décolleté) et de ses attentions.
Pendant que nous buvons le café Florent accepte de signer dans le restaurant le contrat que Denis lui a proposé.
Sortis de l'établissement nous quittons Florent, Denis a un autre rendez-vous et en route il me dit être très satisfait de mon comportement et qu'en plus j'ai bien tenu la conversation.
Dans cette autre société nous sommes reçus par son interlocuteur habituel qui ne fait pas de difficultés mis qui louche sans discrétion sur mon entrejambes.

Le soir direction un hôtel restaurant, nous dînons puis Denis passe à la réception prendre la clé de la chambre.
Pendant le repas je suis étonnée quand il me dit qu'il n'avait réservé qu'une chambre avec lit double.
.
>.

Une fois la porte de la chambre refermée il passe ses bras autour de ma taille et m'embrasse, sa langue cherche la mienne, je réponds à son baiser qu'il fait durer et je mets mes bras autour de son cou.
Il déboutonne mon corsage, l'enlève et le jette au sol, mon soutien-gorge suit le même chemin.
Il caresse mes seins puis en se baissant les embrasse, les lèche et ses dents mordillent les tétons.
Pendant ce temps il dégrafe ma jupe qui tombe à mes pieds suivie par mon string.
Une main caresse mon ventre puis mes cuisses et enfin mon sexe.

Il me pousse sur le lit, je tombe sur le dos et mes jambes pendent dans le vide.
Il se déshabille et j'aperçois son pénis en érection, bien plus gros que celui de ses frères.
A genoux entre mes jambes avec ses mains il écarte les lèvres de mon intimité, sa langue y pénètre et la fouille de tous côtés pendant que ses mains caressent mon ventre et mes cuisses.
Une douce chaleur envahit mon ventre.
Sa langue explorant toujours ma chatte, un doigt masturbe à présent mon clitoris. Sous l'effet du plaisir qui monte en moi mes fesses remuent, je mouille et je gémis ce qui a le don de l'énerver. Il accélère la masturbation. Au bout d'un moment très excitée mon corps se soulève, les spasmes arrivent et j'ai un orgasme pendant que des jets de cyprine sortent de mon vagin et arrosent sa figure.

Denis s'allonge sur le dos, je caresse son ventre, ses cuisses et sa grosse queue.
J'approche ma bouche de son sexe que je lèche en insistant sur le gland puis je le prends dans ma bouche essayant d'en faire entrer le plus possible vu ses dimensions.
Je lui fais un fellation pendant qu'il doigte tour à tour mon vagin gluant, mon anus pour l'élargir et qu'il masturbe mon clitoris.
Le plaisir que je ressens est toujours à son maximum,ma bouche étant bien remplie mes gémissements sont inaudibles et je jouis pratiquement en même temps que sa queue augmente encore de volume et que de grandes quantités de sperme envahissent ma gorge, j'avale en m'étranglant.

Denis est maintenant allongé sur moi et sa grosse verge force la passage et repousse les chairs de mon intimité puis elle butte dans le fond de mon vagin.
Les sensations que je ressens sont fortes pendant qu'il me défonce à grands coups de reins. J'essaie de l'accompagner tout en gémissant fort. Je mouille beaucoup et les clapotis accompagnent nos mouvements.
En même temps il caresse mes seins et tord les tétons.
Il ne faut pas très longtemps pour que les spasmes et la jouissance arrivent pendant qu'imperturbable il continue à pilonner mon vagin.
Peu après avec des soubresauts son pénis crache des jets de sperme dans mon ventre alors que j'allais avoir un autre orgasme.

Il me retourne, me met à genoux et se positionne derrière moi entre mes jambes, sa queue toujours aussi raide bute contre mon anus. Ses mains se cramponnent à mes cuisses et il exerce une grosse poussée, son membre pénètre en moi et les sensations sont fortes pendant qu'il s'enfonce dans mon cul. ses bourses viennent taper contre mes fesses.
Il défonce mon cul à grands coups de reins tout en masturbant mon clitoris insensible à mes gémissements car je deviens très bruyante. La mouillure coule le long de mes cuisses.
Je jouis deux fois et il doit soutenir mon corps pour que sous l'effet du plaisir je ne m'écroule pas sur le lit. Il se répand enfin dans mon corps.

Après un court répit Denis recommence à caresser mon corps.
.
Je caresse puis masturbe son pénis. au bout d'un moment il rebande.
A genoux je lèche son membre gluant partout en partant du gland pour finir par les testicules. Puis je lui fais une fellation avec des mouvements rapides.
Ensuite je m'accroupis sur lui mes jambes de chaque côté de son corps, j'approche sa queue de mon sexe et je m'empale dessus.
Je fais des mouvements de va-et-vient tout en gémissant pendant qu'il s'occupe de mes seins et caresse mon ventre et accompagne mes mouvements. Notre accouplement dure un bon moment et je dois m'arrêter plusieurs fois pour récupérer car la jouissance prend le dessus.
Il finit par me mettre sur le dos et allongé sur moi me pénètre puis me défonce à grands coups de reins insensible au plaisir qui m'emporte jusqu'au moment ou sa queue s'agite et éjacule dans mon ventre.

Fatigués nous nous endormons.
Couchée sur le côté deux fois dans la nuit je suis réveillée par son pénis qui pénètre tour à tour mon vagin et mon anus, je dois attendre en gémissant qu'il se soulage dans mon corps.

Le lendemain la journée c'est visite de ses clients habillée très sexy. Le soir c'est chambre d'hôtel ou nous faisons l'amour.

Le surlendemain après avoir vu des clients il me ramène à la maison après un arrêt dans une forêt.
Debout ses mains sous mes cuisses il me soulève, j'écarte ma culotte, il m'empale sur sa verge, je mets mes bras autour de son cou.
Avec la force de ses bras il me soulève et me descend sur sa queue. Mes jambes croisées autour de sa taille et en m'aidant de mes bras j'accompagne au mieux les mouvements qu'il donne à mon corps.
Après un moment son pénis s'agite pris de soubresauts et il éjacule dans ma chatte en y envoyant des jets de sperme.
Il me dépose au sol, je remets correctement ma culotte.
Pendant le trajet de retour le sperme coule de mon vagin, ma culotte est toute mouillée. Je lui en fais la remarque ce qui le fait rire.

Le mercredi soir je fais l'amour avec Bertrand, le jeudi avec Gilles et le vendredi avec Denis.

Pendant deux ans ils se partagent mon corps suivant leur disponibilité, de temps en temps j'accompagne Denis visiter ses clients et surtout pour faire l'amour avec lui dans sa chambre d'hôtel.
En fonction des exigences de mes amants je me perfectionne dans tous les domaines et d'après leurs dires je deviens un bon coup et une bonne salope au lit.

Ensuite je rencontre Luc avec qui j'ai rapidement des rapports sexuels et six mois plus tard très amoureuse je me mets en ménage avec lui.
Terminées les nuits d'amour avec les trois hommes. Il n'ont jamais fait de remarques ou allusions concernant ce qui s'est passé entre nous et ils ont très bien accueilli Luc.

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits Hétéro