Récit érotique : Pas besoin d'attendre un anniversaire en fait !


Lue : 1159 fois
Histoire ajoutée le 23/08/2019 par Indecise
Histoire coquine :

Après ces 2 anniversaires plutôt débridés, mon mari m'a posé plusieurs questions.
« Faut-il encore attendre 1 an de plus pour que l'on expérimente plus avant notre sexualité de couple ? »
Il m'a vu prendre énormément de plaisir et totalement désinhibée à chaque fois.
Il m'a vu faire jouir 2 inconnus dans ma bouche sans aucune retenue (et oui, j'ai adoré ça).
Je pourrais le refaire demain sans soucis.
Mais c'est aussi parce que je le savais avec moi, près de moi. Il voulait me voir faire ça.
Aussi, imaginer qu'une autre femme s'occupe de lui (même si cela se passe sous mes yeux) me pose vraiment problème.
C'est stupide, mais dans ma tête la douceur si particulière de son sexe, son goût (enfin tout quoi) sont à moi et personne d'autre.
Il m'a même proposé de choisir la fille si cela pouvait simplifier les choses.
Et moi, je me demande sans arrêt : si elle lui donne plus de plaisir etc...
Ma jalousie l'emporte toujours.
La solution fut trouvée avec un couple rencontré sur le Net.
Pour une fois, c'est moi qui ai tout organisé. Un couple de notre age (20 à 30 an maximum) habitant notre ville.

Et oui, j'en ai parlé à mon mari avant (il s'appelle Pierre), je n'ai pas réussi à lui faire la surprise,
Puis aussi, c'était mieux qu'il sache tout (rien que pour notre sécurité),

J'ai rencontré la femme un midi afin d'être rassurée.
J'avais envoyé nos photos et reçu les leurs, il n'y a pas d'erreur, c'est bien elle.
C'est une jolie jeune femme brune de 24 ans aux yeux clairs, plus petite que moi, sexy et parfaitement proportionnée.
"Pour cette première rencontre, cela sera uniquement buccal (et bien sur les doigts) mais pas davantage ».
« Hors de question de s'isoler avec un partenaire." Lui ai-je dit.
Mes propos la font beaucoup rire (elle semble avoir une certaine expérience dans ce domaine mais elle acquiesce sans problème et me disant qu'elle a hâte d'en parler à son conjoint).
Juste avant de nous séparer, elle me glisse à l'oreille : "si la queue de ton homme me plaît, je pourrais le sucer plusieurs fois ?" Et elle se remet à rire tout en déposant un baiser sur ma joue.

Je suis perplexe mais une date est fixée, 10 jours plus tard dans notre appartement
Plus le rdv se rapproche, plus je stresse.
Vais-je être à la hauteur ? ce couple et surtout cette femme vont-ils plaire à mon mari ?
Ça tourne en boucle dans ma tête !!!
Vais-je accepter ce que je vais voir ?
J'ai du me caresser des dizaines de fois en me représentant les scénarios de cette future soirée.

Enfin les voilà, David et Léa ou devrais-je dire LEA et David !
Lui est habillé simplement, Tee-shirt beige, jean et mocassins assortis au tee-shirt.
Elle porte un Spencer noir, un chemisier légèrement orangé, un short moulant noir très sexy et des bottines en cuir noir.
Le garçon est vraiment mignon, châtain clair comme moi, les yeux bleus, les traits assez fins.
Cela se voit tout de suite qu'il est Bi.
Par contre, elle est vraiment très attirante, très "sexe" (comme dit mon mari), elle est sûrement capable de faire "tourner la tête" de n’importe quel homme.
Maintenant qu'ils sont là, même si mes doutes sont encore plus marqués, je ne peux que les accueillir.

Pierre est en jean noir, polo beige et ses Caterpillar montantes beige clair qu'il porte aux pieds été comme hiver.

Je porte juste un tee shirt blanc plutôt court (niveau nombril, un short très sexy que j'ai découpé moi-même dans un vieux jean délavé ainsi que des baskets).
Nous sommes au printemps et il fait plutôt chaud.
Je ne porte aucun sous vêtement (mis à part des soquettes blanches dans les baskets.).
Tout le monde se dit bonjour puis s'installe dans les fauteuils et le canapé.
Nous discutons quelques minutes et bien sur je propose de démarrer l'apéritif.
Je propose à Léa de venir m'aider pour apporter les plats et les bouteilles (j'avais fait les choses bien, comme pour n'importe quel invité).
Elle me répond qu'elle arrive tout de suite.
En fait, ils scrutaient tous mes fesses (mon mari y compris, il adore ce mini short en jean), je sentais leurs regards dans mon dos...
Léa me rejoint et je lui tend un plateau que je venais de préparer (des petits fours).
Au lieu de l'amener dans le salon, elle le repose et commence à m'embrasser.
Surprise, je goûte sa langue très fine et très douce, puis la repousse gentiment en lui rappelant qu'aucune personne ne doit s'isoler avec une autre.
Elle me répond : "ne t'inquiète pas pour eux, ils discutent, ils sont bien".
Je regarde dans l'autre pièce et effectivement, ils parlaient tranquillement d'informatique.
Elle m'embrasse à nouveau, entrouvre mon short et glisse directement ses doigts entre mes cuisses.
Je me laisse faire quelques secondes et je retire sa main, je suis déjà trempée.
Elle lèche ses doigts puis reprend le plat que je lui avait tendu, comme si de rien n'était.
Je ramène moi aussi un autre plat ainsi que les bouteilles et les verres.
Les 2 garçons ont l'air de bien s'entendre, ils tournent tous les deux au Whisky.
Avec Léa c'est Vodka Ananas pour elle et Vodka Orange pour moi.
Une fois le second apéritif terminé Léa propose que nous commencions à jouer.
J'avoue que je n'avais pas pensé à organiser des jeux pour "démarrer" les choses.
Elle propose un "action ou vérité" en demandant à mon mari de lui poser la première question.
Dès qu'il a commencé à poser une question, elle n'a pas attendu la fin et a tout de suite répondu : "Action !".
Je me doutais qu'il voulait nous voir nous embrasser entre filles, cela n'a pas louper.
J'étais assise sur le canapé et Léa est venue s’asseoir sur mes genoux, à califourchon, face à moi.
Je sentais sa langue explorer ma bouche, s'enrouler autour de ma langue et sa main droite qui caressait lentement mes seins.
C'était extrêmement agréable.
Ce fut au tour de Léa de poser une question.
Elle s'est mise à fixer mon mari pendant quelques secondes puis lui a demander ouvertement s'il aimerait qu'elle le suce.
Il ne s'y attendait pas, du moins pas comme ça.
Légèrement gêné pour moi (je pense), il a répondu : "action ! ou alors c'est ma femme qui répond".
Je pensais gagner un peu de temps en répondant moi aussi "action" et surtout en récupérant le gage.
Cela ne s'est pas vraiment passé comme ça.
Léa m'a demandé de lui montrer "mon petit trésor".
J'ai pensé qu'elle parlait de mon sexe ou de mes fesses mais pas du tout.
Elle demande à Pierre de venir se mettre juste devant elle (nous sommes assises côte à côte toutes les 2 sur le canapé, depuis le précédent gage).
Elle me demande de déboutonner le jean de mon homme et de le descendre jusqu'à mi-cuisses.
Troublée, je me sens complètement perdue mais je m'exécute.
Comme toujours, il porte un boxer noir, il est déjà en érection.
Elle me regarde et me dit, "tu vas sortir cette queue que tu aimes tant et la poser contre mes lèvres".
"Tu vas me regarder le sucer et crois-moi, cela va t'exciter. Tu pourras te venger juste après".
A nouveau j’obéis, j'ai la sensation de ne plus être moi.
Je me revois sortir le sexe de mon mari, le décalotter et le poser contre les lèvres de Léa que je connais à peine, J'ai la sensation d’être dans un rêve érotique.
Avec 3 doigts, elle commence à caresser son sexe, sa bouche semis close, collée contre son gland.
Elle s’arrête et dit à David, « dommage qu'il de soit pas Bi, je n'ai jamais touché quelque chose d'aussi doux de toute ma vie. Tu vas vraiment louper quelque chose d'unique. »
Lui ne répond rien, il regarde juste la scène. Puis il ajoute en souriant : "ne t'inquiète pas, je me vengerai sur elle".
Elle repose ses lèvres contre le gland de mon mari et entrouvre à peine sa bouche.
Puis elle attrape une de mes mains et la pose contre les fesses de mon conjoint.
"Pousse, allez pousse sur son bassin" me dit-elle, je veux que tu participes. "Fais-le entrer dans ma bouche".
J'hésite, je sais que ce que je vais voir me fait peur.
Léa en a assez d'attendre, elle commence à le lécher.
Je suis totalement subjuguée par le spectacle, elle a élevé la fellation a un niveau artistique.
Elle me tend ce sexe que j'adore par dessus tout pour que je le partage avec elle mais non, je ne suis pas prête pour ça, je préfère la regarder faire.
Le fait de voir le sexe de mon homme d'aussi près sans y toucher et sucer de cette manière par une inconnue m'excite au plus haut point,,,
Assez vite elle me regarde et dit, "tu sais qu'il va jouir dans ma bouche dans peu de temps".
"Je veux que tu vois ça, il faut que tu vois ça pour le futur votre de couple".
Elle recule sa bouche et pose sa langue sous le frein de mon mari.
Elle prend ma main et me demande de le branler sur sa langue et dans sa bouche jusqu'à ce qu'il éjacule.
Comme j'hésitais, elle a léché tous mes doigts un par un ainsi que la paume de ma main.
Je masturbe lentement mon chéri pendant qu'elle mordille et suce lentement son gland.

J'étais assise juste à côté d'elle quand il jouit dans sa bouche (Elle gémissait autant que lui.)
Elle a glissé sa main dans ma nuque et ma embrassé goulûment pour que nous partagions son sperme chaud, puis elle l'a encore sucé doucement quelques minutes.
Normalement il ne supporte pas ça, mais là, il s'est laissé faire...

Enfin libre, mon mari en profite pour aller dans la salle de bain.
Elle allume une cigarette et me demande : "tu veux faire jouir David tout de suite ou alors nous mangeons d'abord" ?
Tu sais, il n'a rien loupé à ce qu'il vient de se passer, je suis sure qu'il bande .
Elle se lève et va vers lui, puis s'agenouille et touche son sexe au travers de son jean.
« Oui, sa queue est bien dure, tu veux en profiter ? » Elle défait sa ceinture.
En fait, il ne portait aucun sous vêtement, à peine son jean était déboutonné que je voyais son sexe bien gonflé tendu vers le ciel.
Je lui répond que Pierre est dans la salle de bain, que je préfère attendre qu'il revienne.
Je la vois rire et me dire : « tu viens de voir ton mari déverser tout son foutre chaud dans ma bouche et je t'ai dis que tu pourrais te venger ! Allez Viens ! Maintenant ! Ne te fais pas prier, je suis sure que tu en as envie petite cochonne. »
Oui en fait, pourquoi pas, moi aussi j'ai très envie de sucer une queue maintenant.
Surtout qu'ils sont venus pour ça...
Je m'agenouille à côté d'elle et nous nous partageons son sexe toutes les deux.
Je suis totalement trempée.
Sa queue est beaucoup moins douce que celle de Pierre mais peu importe, j'ai trop envie !
Régulièrement nous nous embrassons toutes les deux à pleine bouche tout en masturbant David puis elle glisse sa main dans mes cheveux et m'oblige à prendre son sexe à pleine bouche,,
Je sens qu'elle appuie sur ma tête, elle veut donner du plaisir à David en m'utilisant, cela m'excite
encore plus.
Je la regarde en engloutissant totalement cette queue inconnue jusqu'au fond de ma gorge,
Assez vite elle retire ma bouche du sexe de David pour m'obliger à sucer plusieurs de ses doigts (a elle), ce que je fais avec délice.
Je sens qu'elle se place derrière moi et qu'elle déboutonne mon short pour le faire lentement glisser sur mes fesses.
Elle se remet à mes côtés et m'observe pendant que je suis en train de faire une gorge profonde à David. Je la vois qui se masturbe et s'enfonce plusieurs doigts entre les cuisses,
Elle me remontre ses doigts que je suce aussitôt avec avidité, ma bouche étant remplie de salive.
La revoilà derrière moi, ses doigts s'aventurent quelques secondes sur ma fente puis s'enfoncent directement entre mes fesses.
Ça me fait jouir instantanément alors que j'ai encore le sexe de David qui m'emplit totalement la bouche
Cette fille n'a aucune limite, je suis encore plus troublée.
Quelques secondes après, je sens le sperme de David couler au fond de ma gorge et j’entends Léa qui gémie derrière moi.
Elle ressort ses doigts, les sucent goulûment et me dit à l'oreille : «Je viens encore de manger dans un restaurant 3 étoiles, et oui, je comprend que tu veuilles le garder pour toi "ton trésor"!.
Puis elle me dit "tu vois, c'est simple la vie et surtout elle est pleine de surprises et de goûts différents".
"Allez, sert nous le repas car la soirée est loin d’être terminée, et il y aura plusieurs desserts..."
Je n'avais pas vu, mais pendant que je m'appliquais à donner du plaisir à David et qu'elle faisait aller et venir ses doigts dans mon petit cul serré, mon petit cochon de mari était revenu, il avait tout vu et en avait profité pour jouir à nouveau dans la bouche experte de Léa !

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits En Groupe