Récit érotique : Première fois, alcoolisée


Lue : 1274 fois
Histoire ajoutée le 29/10/2018 par Oberbecq

Webcams coquines
Histoire coquine :

Nous sommes en 2009, en septembre 2009, et ça fait 2 semaine que je sors avec une jeune et jolie brunette de 19 ans. J'ai 25 ans et je suis un peu insouciant avec les nanas.

Ce soir, j'ai une fête avec des amis. Ma nouvelle copine nous rejoindras plus tard car elle finit son travail.

J'ai donc le temps de m'amuser un peu, de boire, de danser et de rigoler avec mes amis. Vers 22h, je reçois un texto de ma copine qui me demande de venir la chercher, nous nous retrouvons un peu loin de nos amis. Elle voit que je suis un peu éméché et décide donc de rattraper son retard en enchaînant les whisky coca.

Nous nous amusons tous ensemble ainsi jusqu'à l'aube, où nous rentrons dans mon appartement. J’héberge dans le salon un couple d'amis un peu coincé, on se faufile donc dans ma chambre sans faire de bruit.
Une fois dans le lit, nous nous embrassons tendrement puis de plus en plus fougueusement, tout en parcourant son corps de mes doigts agiles.
Elle réplique en fouillant dans mon caleçon, serrant ma tige, malaxant mes boules...
Mes doigts fouillent son intimité, qui est trempée et coule le long de ses fesses.
J'ai libéré ses seins, 90c bien fait, mamelons déjà tendus que je ne tarde pas a mordre...
Elle se libère de mon étreinte, enlève mon boxer, et me prodigue une fellation en bonne et due forme. Sa langue est douce caresse lentement ma tige, parcourt mon gland... Puis elle me lèche la rondelle et remonte vers mes boules... Qu'elle gobe ! Je me retiens grâce a l'alcool de ne pas jouir sur ses beaux yeux noirs qui me fixent pendant cette pipe du diable...

Elle aspire de nouveau mon gland et je vois ma queue disparaître au fur et à mesure dans sa petite bouche qui ne semble pas pouvoir tout ingurgité... Et pourtant, ma queue disparaît totalement et je sens que mon gland sa luette... Première gorge profonde que l'on me fait... Je suis aux anges .

Je me retiens toujours et je lui demande d'arrêter, car j'ai peur de jouir et de voir ce moment se terminer trop tôt.
Je me redresse, et me présente la bite à la main à l'entrée de sa chatte chaude et humide à souhait...
Je la pénètre sans capote, ce qu'elle remarque aussitôt.
Je la rassure en lui disant que j'arrive à me contenir, ce qui lui suffit apparemment, son inquiétude laissant place au plaisir apparant.
Après un missionnaire bien chaud avec des roulages de pelles de collégiens, je la mets à 4 pattes et la prend en levrette. Ses gémissements ont disparus et des cris sortent de sa petite bouche pulpeuse... Aux rythmes de mes hanches claquant contre son petit cul serré de jeune femme.

Elle jouit 3 fois à la suite . Je me retiens jusqu'au bout ... Où elle reprend les choses en main... Ou en bouche. Il m'en faut peu pour que le feu d'artifice commence ! Feu d'artifice vite éteint par sa bouche experte. C'était la première fois que l'on couchait ensemble et j'ai cru couché avec une actrice porno. Les amis que j’hébergeais ont tout entendu et ne me parlent plus désormais. Et cette petite salope est devenue ma femme...

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits Hétéro