Récit érotique : Rencontrée à la piscine


Lue : 9158 fois
Histoire ajoutée le 28/11/2017 par ari

Histoire coquine :

C’est à la piscine que je l’ai vu la première fois. Elle etait très sexy avec un maillot de bains 2 pièces échancré sur les hanches. Belle a tout de suite repéré que mon oeil s'était posé sur son corps et avait suivi ses fesses. Pas jalouse, elle me fait un sourire complice.
Dans le courant de l’après midi, Belle profite que je m’endorme au soleil pour aller aux toilettes. En passant, n’est ce pas cette jolie demoiselle que Belle aperçoit en train de prendre sa douche. Histoire dire quelque chose elle lui dit :
”ça y’est, la baignade est finie ?”
“J’avais trop chaud. je rêvais d’une douche fraîche.”
Belle s’avance et touche l’eau de sa main comme pour en avoir une preuve.
“Ouh ! c’est frais en effet. Ça à l’air de faire du bien.”
“Oui, mieux qu’un orgasme lui répond elle en souriant.”
Étonnée, Belle rigole. Un peu gênée quand même elle appuie sur le bouton de la douche voisine et commence à s’approcher de l’eau tombante. Mettant la tête en arrière pour mouiller ses cheveux, les seins de Belle pointent vers l’avant. La fille les lui regarde puis s’approche de Belle et lui passe les mains sur les cheveux pour l’aider à se rafraîchir. Belle lâche un petit gémissement quand les mains de la fille descendent le long de son dos. Elles arrivent au niveau des fesses et continuent leur chemin sur celles-ci bien à plat. Le contour des cuisses dessine la suite du chemin pour remonté vers le maillot, devant. Le poids de l’eau étirant légèrement le maillot, l’accès s’en trouve facilité et les doigts de la fille viennent légèrement effleurés les lèvres. Belle pose alors chacune des ses mains sur les mains de la fille afin de les guider. L’une sur son seins et l’autre entre ses cuisses. les deux doigts s'immiscent entre ces lèvres et découvre l’entrée vaginale se présentant. La fille se colle un peu plus et sa poitrine vient écraser le dos de Belle qui commence a mouiller délicatement les doigts de la fille.

Le passage d’une autre personne les arrêtes net dans leurs ébats.
Si tôt le chemin libre, Belle prend la main de la fille et l'entraîne vers une cabine d’essayage, ferme la porte et l’assoie. Elle se met à genoux penche sa tète et comme synchronisée, la fille découvre sa chatte de son maillot laissant voir des lèvres pulpeuse et humides que Belle regarde. Sans trop attendre elle sort sa langue, la met en pointe et touche le clito de la fille. Par réflexe, elle écarte encore plus ses cuisses, mets ses mains de chaque coté de son pubis pour ouvrir ses grandes lèvres et les offrir à Belle. Celle ci colle sa langue entre ces deux feuilles et lèche. La fille prend la tete de Belle pour accentué la pression. Son clito est gonflé et dur. Belle en profite pour poser sa main sur sa chatte et se masturbe tout en aspirant ce clito mouillé. Les doigts de Belle caressent et pénètrent sa propriétaire. La fille écarte le haut de son maillot et découvre ses seins pour se caresser les tétons.
Belle remonte en une ligne droite vers la bouche de la fille et l’embrasse. leurs langue se mélangent. Belle se redresse et pose un pied sur le banc pour que la fille puisse, à son tour, lécher cette chatte toute rasée. La langue de la fille vient se coller directement sur l’entrée du vagin et titille ce rond de plaisir. Belle jouit en se mordant la bouche et en se caressant les seins. la fille commence à doigter Belle en lui enfonçant deux doigts longs de leurs trois phalanges. S’en suit un va et vient rapide qui fait se crisper Belle. Il ne faut pas plus de deux minutes pour que Belle ait son premier orgasme. La sussions du clitoris, devenu trop sensible, qui suit force Belle à retirer le visage d’entre ses cuisses pour le ramener sur sa bouche et elle entame un long baiser. Tout en s’embrassant, les deux femmes se caressent mutuellement les seins. La fille se met dos à Belle et se penche en avant, jambes tendus. entre ces fesses apparaît une chatte offerte. Belle se presse à embrasser cet orifice sexuel en écartant légèrement les grandes et petites lèvres. Sa langue reproduit les mouvement d’un ascenseur fou qui ne s'arrêterait plus dans ses montées et décentes. Une main posée sur une fesse, son autre main se caresse vigoureusement le bouton. D’un rythme très régulier et très soutenu belle parvient à faire jouir d’un orgasme discret cette jolie fille ce qui lui déclenche à elle aussi un orgasme. Belle enchaîne aussitôt par un doigté vaginal qui maintient la fille dans son plaisir. La fille se prend les deux seins et se les caresses. Comme fatiguée, la fille s’assoie sur le banc et se laisse lécher le bout des seins par Belle qui continue de la doigter.
C’est au tour de Belle de se coucher sur le petit banc en levant une jambes le long de la fine cloison et en plaçant l’autre jambe à la perpendiculaire. Voila une chatte gonflée de plaisir et bien écartée. A son tour la fille glisse deux doigts dans le vagin de Belle et la masturbe. Puis elle passe trois doigts. Belle Jouit un peu plus. Puis elle passe quatre doigts. Belle jouit encore plus. C’est maintenant la moitié de la main qui masturbe ce sexe soumis. La fille se place dos à Belle, soulève une cuisses et s’offre généreusement. S’en suit un soixante neuf avec lequel monte une excitation féminine intense. Belle toujours assise sur le banc, la chatte de la fille collé sur sa bouche. La fille douée d’une certaine souplesse, jambe tendue, dos courbé et tête entre ces cuisses. C’est dans cette position que le dernier orgasme de leur rencontre arrivera.
Une douche s’impose. Celle ci se fera dans le silence même si les regards se mêlent et l’excitation n’est pas encore redescendue. La fille en profitera pour se caresser un peu lorsqu'elle passera la main dans son maillot.

Belle ne me réveillera même pas lors de son retour à la serviette.
Ce n’est que le soir venu qu’elle partagera cette petite histoire avec moi.

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits Lesbiennes