Récit érotique : Soirée plurielle


Lue : 6945 fois
Histoire ajoutée le 13/01/2019 par Iftine

Webcams coquines
Histoire coquine :

Nous nous sommes donc rendus à ce fameux gang bang organisé par le copain de Ludovic, prénommé Christophe.
Marlène avait mis une jupe courte, à carreaux noirs et blancs, en forme de kilt. En haut un chemisier noir transparent. Dessous un soutien gorge spécial qui laisse passer les pointes de seins et une culotte rose mais ouverte en deux pour permettre de glisser les doigts sans l'enlever. Elle avait mis des dim up noir et des talons noirs.

Ludovic est venu nous chercher et déjà dans la voiture tout en conduisant je le voyais caresser les genoux de Marlène.
Arrivés à l'appart vers 19h00, nous avons été accueillis par Christophe. L'autre couple invité était déjà là.
Une belle femme d'environ 45ans, bien plantée. Elle portait une robe blanche très sexy, très courte. Elle semblait avoir de petits seins. Ele se prénomme Ludivine et son mari Marc. L'acceuil a été très sympa.
A peine étions nous là, que la sonnette retentit. Christophe ouvre et trois hommes invités entrent. Tous ont la quarantaine, allure sportive et pas mal physiquement.
Les présentations faites nous nous installons sur deux canapés. Marlène se trouve entre Christophe et un des gars, et Ludivine entre Ludovic et un autre gars.
L'autre gars, Marc et moi sur des chaises face à tout le monde.
Christophe a servi du champagne. Les mains des gars ont commencé à caresser les genoux de ces dames, tout en discutant.
Sous la caresse celles-ci ont commencé à écarter les cuisses et on pouvait voir leur petites culottes. Les mains de ces messieurs découvraient les parties intimes en douceur.
Puis de nouveau la sonnette retentit. Deux hommes étaient devant la porte. Quand ils sont entrés nous avons eu une grosse surprise Marlène et moi. L'un d'eux, est notre garagiste, d'origine marocaine, prénommé Boualem qu'on appelle communément "Boubou", qui nous connait très bien et sait que nous sommes libertins. Il m'a toujours dit qu'il aimerait bien faire une soirée avec nous et Patrice.
Nous n'avons jamais eu l'ocassion de le faire.
Lui n'a pas été surpris de nous voir là, car en fait Christophe qui l'a invité lui avait donné les prénoms des deux couples et il a de suite accepté.
Bien que Marocain, c'est un bel homme du même âge que Marlène, très sportif, et réputé comme homme à femmes, et dit-on monté comme un "bourricot" !! A voir donc !!
Christophe nous dit que tout le monde est là. C'est déjà pas mal quand même, car les autres n'ont pu venir.
Donc tout le monde s'est installé sur les canapés autour de nos femmes et d'autres devant sur le tapis.
Boubou s'est placé devant Marlène. Les caresses de ses voisins ont repris, et elle écarte de nouveau les jambes. Boubou placé devant, a une vue imprenable sur la chatte car la culotte s'ouvre. Les caresses deviennent de plus en plus précises et Boubou plonge sa tête entre les cuisses de Marlène pour lui faire un cuni.
Ludivine est dans la même situation.
Christophe invite tout le monde à le suivre. Les filles déjà à moitié nues sont suivies de près par les hommes. Dans la pièce des matelas sont disposés sur le sol, comme un ring!!
Les hommes finissent de déshabiller nos femmes. Leurs mains et leurs langues s'égarent sur leur corps. Marlène se retrouvent avec Christophe, Boubou et un autre. Ceux-ci se déshabillent tandis que Marlène s'agenouille pour prendre leurs queues déja raides, soit en bouche soit en les branlant, seul Boubou ne s'est pas dévêtu. Marlène s'allonge sur le dos et Boubou se met entre ses jambes pour poursuivre le cuni commencé dans le salon, tandis que les deux autres se font sucer à tour de rôle, ou branler. L'autre femme elle est prise en levrette par un des hommes et suce les autres.
Marc et moi apprécions ce spectacle et nous échangeons des propos sur nos femmes.
Enfin Boubou se relève tandis que Marlène se met en levrette pour permettre à Christophe de la prendre. Tandis que Marlène se fait prendre et suce toujours l'autre, Boubou se déshabille.
Quelle surprise lorsqu'il baisse son boxer. Un engin de taille énorme en semi érection apparait et tout le monde le regarde, époustouflé.
Marlène le saisit dans sa main et tente de le sucer. Elle lèche le gland tout en le branlant. La queue durcit et elle tente de la mettre en bouche. Elle réussit à gober le gland et commence une pipe dont elle a le secret. Pendant ce temps Christophe a laissé sa place à l'autre, jusqu'à ce que le tour de Boubou arrive. Après avoir enfilé une capote qui arrive à peine à la motié de sa queue il présente son membre raide et pénètre Marlène en douceur. Boubou me dit qu'il est content de pouvoir baiser ma femme et qu'il va la défoncer comme jamais elle ne l'a été !!
Pendant ce temps Ludivine prend son pied avec les autres. Marlène arrive vite à jouir. Chacun leur tour les trois hommes prennent Marlène avant de se répandre sur elle. Il en est de même pour Ludivine. Marc et moi avons profité de cette occasion pour goûter aux plaisirs de la chair, lui avec Marlène et moi avec Ludivine.
Quel plaisir aussi de changer de femme !!
Après ce premier assaut, les dames vont se doucher et reviennent boire du champagne.
Le second assaut reprend un moment après. Les hommes ont changé de partenaires. Et de nouveau nos femmes prennent plusieurs fois leur pied, tandis que ces messieurs les besognent tour à tour jusqu'à jouir.
Après ce second assaut, et s'être restaurés, nous décidons de nous séparer. Ludovic doit nous ramener, mais Boubou se propose de le faire. Finalement Marlène propose aux deux de venir à la maison. Je comprends de suite qu'elle ne veut pas rester là !! C'est une gourmande et je le sais, mais je sais aussi que c'est pour me faire plaisir qu'elle propose ça.  


Donc après cette première partie de soirée où Marlène et Ludivine ont goûté à tous les hommes présents, nous rentrons à Porticcio à la maison. Nous savons que nous serons tranquille puisque Yohan travaille à la boîte.
Arrivés à la maison nous nous installons au salon. Marlène est placée entre Ludovic et Boubou. Je propose une boisson que je vais chercher à la cuisine. A mon retour je vois que ces messieurs ont leurs mains qui se baladent. Marlène a les jambes écartées posées sur les genoux des deux hommes. Ceux-ci sont occupés a lui caresser les seins à travers le chemisier, et la chatte dans l'ouverture de la culotte.
Je m'installe face à eux et je les regarde faire. Marlène gémit de plaisir sous leurs doigts. Ses mains se posent sur leur pantalons et massent leur sexe.
La boisson étant servie ils interrompent leurs caresses.
Très vite ils reprennent et nous décidons de monter dans notre chambre.
Cette fois tout le monde se déshabille et voici Marlène nue avec ces deux hommes. Vraiment Boubou est doté d'un superbe engin, et Marlène le lui dit. Elle prend en mains leurs queues et se penche pour les sucer, tandis que moi également nu je me caresse. Très vite ils durcissent, Boubou me demande une capote. Marlène se met en position de levrette pour que Boubou la prenne, tandis que Ludovic se place devant elle pour se faire sucer. Boubou la pénètre et Marlène lui demande d'y aller doucement car il a vraiment une très grosse queue. Il la prend donc en douceur et s'enfonce en elle tout en me disant que j'ai une femme super et que je suis un mec formidable de la prêter aux autres hommes !!
Tout en la limant avec vigueur, mais sans jamais entré entièrement en elle il commente son action en la traitant de "chienne, de salope !!" et lui demande si ça lui plaît de se faire baiser par lui devant moi. Elle dit que oui !!
Puis il propose à Ludovic de la prendre en double. Boubou s'allonge sur le lit et Marlène se met sur lui. Ludovic se place derrière elle et la pénètre analement sans problème. Marlène dit le plaisir qu'elle prend à se faire prendre comme ça et jouit très vite. Ludovic ne peut se retenir longtemps et annonce que lui aussi jouit en elle, mais dans la capote bien sûr.
Une fois que Ludovic s'est retiré Boubou continue à prendre Marlène qui prend beaucoup de plaisir à le chevaucher.
Moi je n'en peux plus et présente ma queue à al bouche de Marlène qui reçoit avec plaisir mes giclées et les avale sans problème.
Boubou dit alors à Marlène de se lever. Il lui dit de s'allonger sur le côté et lui se place derrière elle. Il prend sa jambe et la pose sur lui. Cette position ouvre le chatte de Marlène en grand et de sa main Boubou présente son énorme membre qu'il entre sans problème. Dans cette position il la lime la faisant de nouveau jouir. Ludovic et moi sommes admiratifs devant ce spectacle. Boubou se retire et pose son gland à l'entrée du petit trou déjà visité par Ludovic. Mais Marlène lui dit que ce ne sera pas possible. Boubou me demande du lubrifiant. Je lui en donne et il en met une grosse quantité sur sa queue raide et protégée de la capote et aussi enduit le petit trou de ma femme.
Doucement il appuie le gland gros comme une châtaigne et le pousse. Doucement celui-ci pénètre le fondement de ma femme qui lui demande d'y aller doucement. Ainsi Boubou se retrouve dans le petit trou de Marlène et s'y enfonce. Il ressort totalement pour cette fois y entrer sans problème. Marlène gémit de plaisir tout en se caressant le clitoris. Il lui dit de se mettre à plat ventre et de bien écarter les jambes. Lui vient sur elle et la pénètre sans problème, la faisant gémir. Puis il se met en position comme pour faire des pompes, il sort et entre entièrement en elle. Puis il s'active et Marlène alors me surprend quand elle lui dit : "vas y défonce moi le cul tu es trop bon !!"
Du coup ces propos excitent Ludovic et moi, nous disons a Boubou de lui casser le cul à cette "salope" (je n'en reviens pas de mes propos), et bien sur Boubou lui ne se gêne pas de me dire qu'il adore défoncer le superbe cul de ma femme et qu'elle en redemandera!! Et il entre entièrement en elle !! Incroyable !!!
Boubou arrivant lui aussi à terme sort son énorme engin et se lève, retire la capote et envoie de grosses giclées blanchâtres sur les seins et le visage de Marlène, atteignant même le front. On a l'impression avec Ludovic qu'il ne va jamais s'arrêter d'éjaculer. Marlène éclate de rire à la vue de ces giclées qu'elle étale sur ses seins et enlève de son visage se léchant les doigts pour finir.
Après ce magnifique moment , il est déjà 02h00 du mat, Boubou et Ludovic nous quittent.
Je les raccompagne pendant que Marlène se douche et Boubou me dit alors tu peux m'envoyer ta femme quand tu veux (le samedi matin au garage j'ai une chambre) et je lui ferai passer de bons moments , avec toi si tu veux assister et aussi Ludovic, ou même avec de bons copains !!!.
Boubou me dit qu'il a pris un vrai plaisir à baiser et enculer ma femme et que Patrice ne lui avait pas menti sur notre couple en lui disant que nous étions sympas, moi cool et elle une belle femme très "salope" comme ils les aiment.
J'ai dit ça à Marlène avant de me coucher et elle m'a dit ce Boubou c'est vraiment un mec sympa, je n'aurais jamais pensé ça d'un arabe, et en plus un super baiseur que je reverrais avec plaisir de temps en temps.
J'ai vraiment pris du plaisir avec lui surtout quand il m'a sodomisée. A refaire !!
Bien que Boubou soit Marocain, je n'ai ressenti aucun problème à ce qu'il prenne Marlène. Du moment qu'elle prend du plaisir peu importe la race du partenaire!!
Je n'en reviens pas encore quel plaisir j'ai pris à voir Marlène se faire sodomiser par ce Marocain. Il y a dans ce plaisir que je ne suis pas raciste, du moment que ma Biche prend son pied !!

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits En Groupe