Récit érotique : Un anniversaire plutôt gourmand


Lue : 1315 fois
Histoire ajoutée le 14/08/2019 par Indecise
Histoire coquine :

Bonjour
L'histoire que je vais vous raconter s'est déroulée il y a une dizaine d'années.
Je suis avec le même homme depuis l'âge de 15 ans (lui en 2 de plus).
Beau garçon, brun aux yeux noirs, il a toujours fait de moi ce qu'il a voulu.
Bref, nous sommes fusionnels mais pour parler clairement, c'est un petit "cochon" qui adore le sexe.
Je vais raconter comme si cela s'était passé il y a peu de temps pour que ça soit plus lisible.
Depuis plus d'un an il me disait qu'il aimerait me voir faire l'amour avec une autre fille, en particulier une de mes meilleures amies (une magnifique brune de mon âge, j'ai toujours refusé par peur qu'il lui saute dessus, j'avoue, je suis jalouse alors que lui pas du tout).
Donc pour mes 20 ans, il nous avait réservé un restaurant vraiment délicieux et m'a offert un très joli pendentif en Or (que je porte souvent).
Nous sommes ensuite rentrés à notre appartement ou m'attendaient du Champagne ainsi qu'un délicieux gâteau.
Entre l'alcool du restaurant et le champagne je commençais à être très excitée et pour le remercier de tout ce qu'il avait fait pour ma soirée, je me suis mise à genoux tout en caressant son sexe à travers son jean...
En fait, c'était très simple, j'avais envie de le sucer là, maintenant.
Au lieu de me laisser faire, il s'est penché vers moi pour me dire que je devais aller mettre la tenue qu'il avait déposé pour moi sur notre lit.
Intriguée et très excitée je me rend tout de suite dans la chambre pour voir ce qu'il avait préparé.
Plutôt classique mais extrêmement sexy : Chemisier blanc en soie, culotte brésilienne fendue en soie, une paire de chaussures noires à talons, un de mes tubes de gloss rouge ainsi qu'une sorte de masque (noir lui aussi) qui pouvait soit montrer mes yeux, soit non.
Le masque couvre uniquement le haut de mon visage.
Pas de jupe, juste les talons le chemisier et la culotte.
A côté des vêtements il y avait un petit mot ou il me souhaitait un bon anniversaire tout en me disant qu'il m'aimait... et au dos de ce mot des instructions.
- Chemisier blanc largement déboutonné
- Le Gloss rouge bien appliqué sur tes lèvres
- Le masque en place sur ton visage avec les yeux "fermés".
- Tu t'assieds sur la chaise qui est au milieu de la chambre et tu attends.
Je n'avais même pas remarqué la chaise au milieu de la pièce tellement les vêtements m’intriguaient.
Je me suis donc habillée comme convenu puis installée sur la chaise, je me sentais vulnérable mais surtout extrêmement excitée.
A peine deux minutes plus tard, j'entends la porte de la chambre s'ouvrir ainsi que des bruits de pas.
Mon conjoint se penche vers moi, m'embrasse goulûment puis me menotte les mains dans le dos (avec de vraies menottes).
Juste après, il glisse sa cigarette entre mes lèvres pour que je puisse fumer.
J'aspire une bonne "taffe" tout en me demandant à qu'elle sauce j'allais être mangée.
A peine avais-je expulsé la fumée qu'une autre chose était présenté au niveau de ma bouche , beaucoup plus froide cette fois, une glace à la vanille.
J'avoue, j'étais surexcitée, j'ai commencé à la lécher, la sucer comme si c'était un sexe d'homme.
D'ailleurs, je n'ai pas eu le droit de la finir et ce qui touchait mes lèvres juste après était beaucoup plus chaud que de la glace.
Je gouttais du bout de ma langue pour reconnaître aussitôt le sexe mon conjoint. La douceur extrême de son sexe, il n'y en a qu'un comme lui, je l'enfonce aussitôt jusqu'au fond de ma gorge, je veux qu'il jouisse dans ma bouche le plus vite possible, je suis trempée, je veux le faire jouir maintenant.
Mais non, il retire lentement son sexe de ma bouche, se penche vers moi pour me dire : "pas tout de suite".
A nouveau , me voila avec quelque chose de froid au bords des lèvres, du chocolat cette fois-ci.
Je suce lentement cette glace, je ne vois toujours rien mais je veux faire comprendre à mon conjoint que c'est son sexe que je veux dans ma bouche, tout de suite.
Effectivement, il me retire la glace et je sens que quelque chose de plus chaud essaie de se glisser entre mes lèvres engourdies par le froid.
J’entrouvre à peine ma bouche pour l'obliger à forcer.
Je suis tellement excitée pendant qu'il tente d'enfoncer sa queue au fond de ma gorge qu'un orgasme violent me submerge...
En me voyant jouir; il me baise littéralement la bouche et en quelques instant je sens son sperme chaud gicler sur ma langue et mon palais.
Alors qu'il retire son sexe de ma bouche je pense être bientôt libérée de ces menottes mais pas du tout je sens qu'a nouveau un sexe d'homme tente de s'infiltrer entre mes lèvres.
Je savais que ça n'était pas conjoint car il était en train de chuchoter à mon oreille : " Ne réfléchis pas, suce le lentement et applique toi, je te regarde faire"
De toutes façons, j'avais déjà le sexe de cet inconnu collé contre mes lèvres.
J'ai lentement enroulé ma langue autour de ce gland inconnu avant de l'engloutir au fond de ma bouche gourmande, je ne vais pas le nier, j'adore ça.
Cette queue étant plus fine que celle de mon homme, ce fut un jeu d'enfant de l'engloutir complètement.
Je le sentais bouger au fond de ma gorge alors que ma langue jouait sur ses testicules bien gonflées.
Il a joui en 2 minutes je pense. Le gout de son sperme était plus salé et moins bon que celui de mon chéri.
Enfin j'allais être libérée de ces menottes !
A nouveau des bruits et des pas, libérez-moi svp !
Deux minutes se passent.
Mais à nouveau un gland qui tente de forcer ma bouche !!!
Est-ce encore un inconnu que je vais devoir sucer, goûter encore un autre sperme ?
Je suis plus que trempée...
Non, je sais que c'est mon conjoint, je le suce lentement comme il aime.
Il jouit à nouveau dans ma bouche, un vrai délice pour moi.
Enfin il me libère et me retire le masque.
Il m'allonge sur le lit, se glisse entre mes cuisses et me fait jouir dans sa bouche en quelques secondes.
Nous nous sommes endormis en deux minutes juste après.
Une soirée gravée dans ma mémoire à jamais.
Ah oui, je l'ai resucé au petit matin alors qu'il dormait encore et il ne m'a jamais dit le nom de cet inconnu ...

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits En Groupe