Récit érotique : Une après-midi au cinéma porno


Lue : 5852 fois
Histoire ajoutée le 11/03/2018 par dracenoissympa

Webcams coquines
Histoire coquine :

Cette histoire réelle et vécue s'est passée à Montpellier dans les années 1984 à 1986.

C'était un après-midi où il faisait beau et je me promenais dans le centre ville de Montpellier. J'étais avec une copine que je voyais de temps en temps suivant nos disponibilités bien sur et nos désirs aussi.

Nous étions près de la gare SNCF et nous nous dirigions vers la place de la comédie, il y avait un cinéma porno sur la droite de la gare, dans une petite rue qui mène à la célèbre place de la Comédie et nous vîmes un cinéma qui était ouvert cette après-midi là!. Ce cinéma avait une particularité car sur la devanture, au dessus de la porte d'entrée, le propriétaire avait fixé au mur, l'arrière d'une vieille voiture des années 50/60. Comme il n'y avait pas grand monde à ce moment dans cette rue, on est rentré et on est allé dans la salle qui se trouvait au 1er étage. Il n'y avait personne, alors on s'est installé au premier rang dans le milieu et bien sur en regardant le film qui était projeté, on était chaud et je lui ai demandé d'enlever son string sous sa robe et j'ai baissé mon pantalon et mon caleçon pour libérer ma bite tendue. Je lui ai sorti ses seins qui étaient vraiment gros mais ferme avec de très gros tétons que je m'empressais de lécher et sucer et ils étaient vraiment très très durs et pendant ce temps elle me branlait tout doucement en récupérant le jus qui sortait de la fente de mon gland avec ses doigts et elle les portait à sa bouche pour avaler ma liqueur. Elle s'est penchée pour sucer ma bite qui était tendue comme un arc et surtout très dure et j'ai vu ma queue disparaître entre ses lèvres et elle a commencé un va et vient tout en me caressant les couilles ce qui augmentait mon désir. Je lui décalottais son gros clito qui avait la forme d'une petite bite et je le branlais tout doucement. Elle s'est redressée et avait sa tête en arrière avec la bouche ouverte et poussait des petits cris causés par la l'excitation. Je me suis levé et aie enfoncé mon sexe tout entier dans sa bouche car elle avait cette faculté qu'ont certaines femmes de tout engloutir, on appelle ça une gorge profonde et je sentais le fond de sa gorge s'ouvrir sans difficulté pour laisser le passage au gland et le reste et elle serrait le fond de sa gorge autour de mon gland, ce qui augmentait ma jouissance et mon envie.

Quand je sentais que j'allais jouir, je me retirais pour faire durer le plaisir. On a passé je ne sais combien de temps comme ça, à se lécher, à se sucer et à se branler mutuellement et je ne me suis pas rendu compte qu'il y avait un homme qui était assis au bout du 1er rang et qui se branlait en nous regardant. Il avait une bonne bite s'astiquait énergiquement, alors j'ai demandé à ma copine de se mettre à quatre patte et j'ai fais en sorte qu'elle puisse tourner le dos à cet homme pour ne pas le voir. Je me suis mis à genou et comme à l'habitude je faisais 3 va et vient dans sa chatte et 3 va et vient dans son petit trou du cul. Elle adorait ça, se faire prendre simultanément par sa chatte et par son petit trou du cul. Et tout en la baisant et l'enculant, j'ai fis signe à cet homme de s'approcher tout doucement, c'est ce qu'il fit sans se faire prier, je lui fis signe à nouveau de ne rien dire pour ne pas éveiller les soupçons et lui dis à l'oreille de me remplacer discrètement et de faire la même chose. Je me retirai et il prit ma place derrière et la pénétra à fond dans sa chatte et dans son petit trou du cul. Elle était tellement excitée et au bord de l'orgasme qu'elle ne se rendit pas compte du changement de partenaire, enfin je pense car nous avions sensiblement le même calibre. Puis la porte de la salle s'ouvrit à nouveau et deux jeunes rentrèrent. Ils s'approchèrent directement et se mirent derrière nous et ils sortirent leur bite et commencèrent à se branler énergiquement. L'homme qui avait pris ma place se cambra et jouit furieusement dans le petit trou du cul de ma copine et se retira la laissant pantelant et elle essayait tant bien que mal à reprendre son souffle et l'homme se rhabilla et partit en me faisant un signe de reconnaissance pour me remercier. je m'approchai de ma copine comme si de rien n'était et enfonça ma queue dans sa bouche. Comme elle pensait que s'était moi qui avait jouit dans son petit trou, elle fut admirative de voir que j'étais bien raide encore. Au bout d'un petit moment, les deux jeunes voulaient la pénétrer à leur tour car ils n'en pouvaient plus. Elle n'entendait pas car la sono du film faisait beaucoup de bruit, je pris son foulard et lui demanda à l'oreille si je pouvais lui bander les yeux pour mettre un peu plus de piment encore. Elle accepta et je lui bandai les yeux en demandant aux deux jeunes de se positionner discrètement devant elle. L'un des deux mis sa bite bien raide sur ses lèvres, elle les écarta aussitôt et s'enfonça dans sa bouche jusqu'à la garde et elle le suça énergiquement ce qui provoqua à ce jeune un orgasme, il éjacula et rempli de sperme sa bouche qu'elle avala goulûment car elle adorait avaler mon sperme, mais cette après-midi là, ce n'était pas le mien.

Il se retira au bout d'un petit moment car elle lui nettoyait avec sa langue son sexe et il se rhabilla et se mit à nouveau derrière elle debout. Son collègue se branlait toujours et attendait son tour, alors je lui fis signe de se placer derrière elle à genou et de la pénétrer à fond ou il voulait. Alors il fit ce que je lui avais dit et je vis sa queue disparaître dans la chatte de ma copine, ce qui provoqua un orgasme impressionnant et elle hurlait à chaque coup de butoir et elle tortillait sa croupe et il ne mis pas longtemps pour éjaculer en poussant des râles et en se cambrant pour se vider complètement en elle et ainsi remplir sa chatte et quand il se retira, je vis son jus sortit de son vagin et dégouliner le long de ses cuisses. Il se rhabilla et ils partirent discrètement en me faisant tous les deux un petit signe de reconnaissance. Je lui retirai le bandeau et quand elle vit ma bite toute raide, elle écarquilla ses yeux et me prodigua une pipe comme elle seule savait le faire, je lui déchargeai toute ma semence au fond de sa gorge quelle empressa de tout avaler et m'ayant nettoyé comme elle le faisait à chaque fois.

Elle s'essuya pour éponger le maximum de sperme qui sortait de sa chatte et coulait le long de ses cuisses, on se rhabilla et on quitta les lieux pour aller boire un verre à la terrasse du café " le riche" , place de la comédie. On en reparla jamais et je me suis posé la question de savoir si elle s'en était aperçue???? je ne sais pas et comme,depuis nous avons déménagé chacun de son coté donc je ne le saurai jamais et c'est peut-être mieux ainsi. ça fait parti des bons souvenirs de cette époque.

Partagez ce récit coquin :
Retour à la catégorie Récits En Groupe